J’ai développé des toits végétalisés pour des ruches destinées à être placées sur des endroits exposés (toits, terrasses, etc) car ils sont très lourds. Je rappel qu’on n’intervient que très peu sur une ruche warré en conditions normales.

C’est uniquement un choix esthétique pour bien intégrer l’objet mobilier dans son environnement, sans aucun rapport avec le fonctionnement de la ruche.

P1120016  

 

Ces ruches sont en bois de robinier (faux-acacia) pour ne pas craindre les pluies battantes ou l’humidité du substrat.
La toiture comporte des remontées périphériques de 5 cm de haut avec des baguettes sur 2 cotés, afin de retenir la substrat et permettre l’écoulement de l’eau.
L’étanchéité est assurée par une feuille de plastique épais pour bassins, avec remontées périphériques agrafées en parties hautes sur 2 cotés seulement de la toiture.
Sur les deux autre cotés la bâche passe sous le plancher pour permettre l’évacuation de l’eau.

L’eau de pluie ne doit pas s’accumuler sur le toit ni s’infiltrer dans la ruche.

 

Toit Vue Dessus 1  

 

Toit Vue Dessous 1  

 

Il y a 6 cm de substrat (compost + terre argileuse) sur un feutre horticole (pour que les racines s’accrochent bien dessus) sur une feuille de plastique épais pour bassins.

Le substrat est agradé par tout ce qui tombe du couvert végétal sur ces toits (feuilles d’abres, brindilles, etc). Donc pas d’entretien ni d’arrosage.

1 Commentée  

 

2 Commentée  

 

3 Commentée  

 

La végétation est :
- grandes fétuques (elles sont encore très petites sur la photo)
- thym
- sedum

Cela donnera à terme une grosse coiffe rasta avec des bouclettes hassidisme en sedum.

 

Christophe KÖPPEL - Correspondant de Brin de Paille