La culture sur plateaux flottants à semis

 

La culture sur mottes

 

 

La culture en jardinières

 

Exemple de semis (1000 poireaux d’hiver) que je réalise en grande jardinière :

IMG 20140312 00675  

60 pieds de tomate (ici de 40 cm de haut max) dans une petite jardinière :

DSCN7706  

100 pieds de salade dans une autre petite jardinière :

DSCN7708  

 

Préparation du substrat pour mottes ou jardinières :

Utiliser un mélange de:

- 2/3 de compost bien chauffé naturellement (pour éviter les graines indésirables en dormance) passé au tamis (pour éviter les coques, coquilles, bois, cailloux), pas trops acide.

- 1/3 de terre de jardin très légère, la plus ancienne possible, tamisée

- un peu de sable éventuellement si la terre n’en contient pas, pour stimuler le développement des racines

Ne jamais semer dans de la tourbe pure ou du sable pur.

On peut exceptionellement semer directement dans une terre un peu lourde (même avec une moteuse) contenant 50% d’humus pour certains semis : choux rave, bettrave, navets, mais cela ne convient pas du tout aux autres légumes tels que laitues, poivons, tomates, etc.

On peut utiliser des cendres de bois pour corriger l’acidité du substrat.

L’idéal est de faire des essais avec les terreaux de semis faits maison pour éviter de perdre une saison de culture.

 

Semis:

- une graine à la fois

- recouvrir avant arrosage avec 1 à 2 mm de substrat, sans tasser.

 

Arrosage :

Mouiller la terre en utilisant un arrosoir avec pomme, de façon à conserver une couleur sombre au substrat.

L’excès d’eau (favorise la mouche du terreau autant que la fonte des  semis) et le dessèchement provoquent systématiquement la perte irréversible des semis.

Une attention quotidienne s’impose, autant que l’éloignement des sources de chaleur (radiateur, soleil derrière fenêtre, etc).

 

Température :

Maintenir les semis à une température minimale de +15°C la nuit sinon il y a risque de fonte des semis, et +18°C le jour sinon il n’y aura pas de croissance.

Eviter les fortes températures en l’abscence de courants d’air faute de quoi les plantes développeront de fines tiges cassantes.

 

Divers :

Un mimimum de stress est nécessaire pour préparer les jeunes plants (comme les enfants d’ailleurs) à leur futures conditions de vie. A défaut ils développeront de très longues et fines tiges cassantes et leurs feuilles brûleront aux premières expositions solaires.

Il faut pour éviter ceci :

- préparer le feuillage aux brûlures du soleilen mettant progressivement les plantules à l’extréieur d’abord 1 heure sous un soleil voilé puis 2 heures puis une demi-journée.

- préparer la plantule aux effets du vent en les caressant une ou deux fois tous les jours, et ce à tous les stades de développement, ou en les mettant quotidiennement sous un ventilateur oscillant 5 mn.

L’idéal est de sortir les plantes à l’extérieur pendant la journée dès que les températures le permettent, un ou deux jours par semaine, ne serait-ce qu’une heure chaque fois.

 

Pour semer sur plateaux flottants à semis : http://bdpalsace.dyndns.org/tiki-read_article.php?articleId=18Question

Pour préparer ses semis à repiquer en mottes avec une moteuse ou presse-mottes : http://bdpalsace.dyndns.org/tiki-read_article.php?articleId=53Question